Testez-votre audition en ligne !
L’hyperacousie est un trouble auditif souvent méconnu
L'hyperacousie est un trouble auditif qui se caractérise par une sensibilité excessive aux sons ordinaires, pouvant entraîner douleur et anxiété. Des facteurs tels que des lésions de l'oreille interne ou une exposition prolongée à des bruits forts peuvent contribuer à son développement.
Comprendre l'hyperacousie: Une sensibilité auditive exacerbée

L'hyperacousie est un trouble auditif souvent méconnu, caractérisé par une sensibilité auditive excessive face à des sons ordinaires du quotidien. Pour les personnes atteintes, des bruits qui seraient normalement considérés comme modérés ou légers par une oreille saine peuvent devenir intolérables, voire douloureux. Dans cet article, nous allons explorer les causes, les symptômes, le diagnostic et les approches de traitement de l'hyperacousie.


1. Les causes de l'hyperacousie

L'origine exacte de l'hyperacousie n'est pas toujours claire, mais plusieurs facteurs peuvent contribuer au développement de ce trouble auditif. Certaines des causes potentielles incluent :

  • Lésions de l'oreille interne : Des lésions au niveau des cellules ciliées ou des voies nerveuses auditives peuvent provoquer une sensibilité excessive aux sons.
  • Exposition à des bruits forts : Une exposition prolongée à des bruits intenses, comme des concerts, des explosions ou des machines bruyantes, peut endommager les structures auditives et entraîner l'hyperacousie.
  • Traumatisme crânien : Les traumatismes crâniens peuvent avoir des effets sur le système auditif et déclencher une hypersensibilité auditive.
  • Troubles neurologiques : Certaines conditions neurologiques, comme la maladie de Ménière, les migraines ou le syndrome de l'oreille qui siffle, peuvent être associées à l'hyperacousie.


2. Symptômes de l'hyperacousie

Les symptômes de l'hyperacousie peuvent varier d'une personne à l'autre. Les personnes atteintes peuvent ressentir :

  • Douleur ou gêne auditive : Des sons normalement perçus comme doux peuvent être ressentis comme douloureux ou désagréables.
  • Évitement des situations bruyantes : Les individus atteints d'hyperacousie ont tendance à éviter les environnements bruyants pour prévenir l'aggravation de leurs symptômes.
  • Irritabilité et anxiété : Les bruits trop forts ou inattendus peuvent provoquer des réactions émotionnelles intenses.
  • Troubles du sommeil : L'hyperacousie peut interférer avec la qualité du sommeil, car les bruits environnants peuvent perturber le repos.


3. Diagnostic de l'hyperacousie

Le diagnostic de l'hyperacousie est souvent effectué par un audiologiste ou un spécialiste ORL. Le processus comprend généralement :

  • Anamnèse : Une évaluation des antécédents médicaux et des symptômes de l'individu.
  • Audiométrie : Des tests auditifs pour évaluer la sensibilité aux différents niveaux de sons.
  • Questionnaires spécifiques : Des questionnaires validés peuvent être utilisés pour évaluer le niveau d'hyperacousie et son impact sur la vie quotidienne.


4. Traitement de l'hyperacousie

Le traitement de l'hyperacousie dépend de sa cause sous-jacente. Certaines approches incluent :

  • Thérapie sonore : L'utilisation de bruits blancs ou de générateurs de bruit pour aider à atténuer l'hypersensibilité aux sons.
  • Thérapie cognitivo-comportementale : Pour aider les patients à faire face à l'anxiété et à modifier les réactions émotionnelles aux bruits.
  • Protection auditive : Éviter l'exposition à des bruits forts et utiliser des bouchons d'oreille dans des environnements bruyants.
  • Traitement des conditions sous-jacentes : Si l'hyperacousie est liée à une condition médicale, son traitement peut améliorer les symptômes.


Sources:

  1. Baguley, D. M. (2003). Hyperacusis. Journal of the Royal Society of Medicine, 96(12), 582-585.
  2. Jastreboff, P. J., & Jastreboff, M. M. (2000). Tinnitus retraining therapy for patients with tinnitus and decreased sound tolerance. Otolaryngologic Clinics of North America, 33(4), 717-729.
  3. Aazh, H., & Moore, B. C. (2007). Use of partial masking for tinnitus relief and its effect on auditory sensitivity: an evaluation. International Journal of Audiology, 46(11), 691-699.
  4. Nondahl, D. M., Cruickshanks, K. J., Dalton, D. S., Klein, B. E. K., Klein, R., Schubert, C. R., ... & Tweed, T. S. (2003). The impact of tinnitus on quality of life in older adults. Journal of the American Academy of Audiology, 14(5), 257-266.
Prendre rendez-vous surDoctolib